L’appel au secours des pêcheurs

Le port de la Trinité sur Mer était en ébullition ce matin : les pêcheurs ont bloqué la sortie du port empêchant les régatiers de sortir pour participer au Spi Ouest , événement majeur de la Voile de plaisance et de compétion qui fait vivre aussi de nombreux travailleurs de la Mer.

Deux mondes qui paraissent s’affronter alors qu’ils sont complémentaires, la réclamation principale des pêcheurs étant tout simplement de rencontrer un représentant du gouvernement pour défendre leur existence et leur mode de vie alors que les mesures prévues vont les restreindre encore plus, notamment en les obligeant à arrêter leur activité plusieurs semaines pour sauver les dauphins, probablement sous la pression des écologistes, alors que c’est la technique de pêche elle-même et les quotas qui mériteraient d’évoluer, sans oublier que la Pêche est l’un des points d’achoppement majeur de la négociation du Brexit.

Il faut bien comprendre que l’angoisse qui est vécue actuellement par les commerçants et les restaurateurs à cause des mesures anti-Covid existe depuis longtemps et ne fait que s’aggraver chez les pêcheurs qui sont confrontés à des contraintes qui leur paraissent injustes car elles ne concernent pas les produits de la pêche intensive qui arrivent de l’étranger. C’est exactement ce qui se passe aussi pour les paysans qui ont du mal à résister aux produits agricoles venant de pays qui ne respectent pas les règles de production qui leur sont imposées.

Les pécheurs ont fait le « buzz» qui alimentera l’actualité de Ouest-France et du Télégramme mais cela n’ira pas plus loin.

C’est le port du Havre qu’il faudrait bloquer en mettant l’ex-Premier Ministre devant ses propres responsabilités, responsabilités qu’il a imposées plusieurs fois aux députés lors de ses interventions sur la limitation de vitesse, la réforme des retraites, le confinement,…. responsabilités qu’il faut lui rappeler alors qu’il est encensé par une partie de la population plus sensible à son discours qu’à ses résultats, comme si Emmanuel Macron était le seul responsable de la catastrophe économique et sociale dans laquelle nous nous trouvons, car le COVID-19 a été seulement la goutte qui a fait déborder le vase, dans un monde où le Krach économique était prévu depuis plusieurs mois, comme si le Covid qui a fait chuter les bourses du Monde entier pour les voir rebondir ensuite de plus belle, ce qui a forcément bénéficié à ceux qui s’y étaient préparés.

Nous vivons dans un Monde où tout est interconnecté et il faudrait que les personnes de bonne volonté se réunissent ensemble pour préparer l’avenir en essayant d’écarter l’influence des partis politiques traditionnels qui sont noyautés par les lobbyes et les organisations soit-disant occultes qui ont oublié leurs objectifs premiers de progrès social et d’élévation de la condition humaine au profit d’une organisation carrièriste de plus en plus héréditaire.

J’ai essayé de rencontrer les pêcheurs mais j’en ai été empêché par les gendarmes qui bloquaient l’accès au quai car les régatiers avaient failli en venir aux mains.

Je voudrais dire à tous qu’il faudrait qu’ils se réunissent ensemble pour faire front et trouver les arguments permettant de sauver leur mode de vie tout en acceptant les règles qui permettront d’améliorer leurs conditions tout en respectant le patrimoine vivant que nous offre la Mer et la Terre qui sont un capital à préserver.

Pourquoi pas faire ensemble une pétition adressée à notre gouvernement pour qu’il accepte de quitter ses bureaux parisiens et qu’il prenne vraiment en compte l’expérience du terrain?

Ce qui devrait être fait dans le domaine de la Santé est tout aussi vrai dans les autres domaines.

Les pêcheurs en colère

Docteur Olivier Badelon

%d blogueurs aiment cette page :