Pour une démocratie moderne et efficace


  • Une personne, un mandat politique, une fois ;
  • Non cumul des mandats pour éviter les excès du pouvoir et les conflits d’intérêt, pour ouvrir la politique notamment aux femmes et aux immigrés ayant obtenu la nationalité française, pour juger les élus sur leurs résultats personnels, à condition de les rémunérer correctement avec des droits sociaux et des obligations fiscales identiques à tous les citoyens jusqu’aux Ministres et au Président ;
  • Élections regroupées pour les élections Présidentielle, législatives, européennes, municipales et prudhommales pour lutter contre l’absentéisme, éviter les négociations politiciennes, et identifier les véritables responsabilités et les compétences des élus ;
  • Fonte des départements dans les régions et regroupement des municipalités au niveau local avec de vrais pouvoirs.

Qu’en pensez-vous?

Merci de me donner votre avis

Olivier Badelon

Références

 

Publicités

2 Réponses vers “Pour une démocratie moderne et efficace”

  1. Bonne idée pour le non cumul des mandats pour laisser la place a d’ autres comme les femmes.je m abstiens pour les immigres, tant que la réciproque n est pas propose chez eux. J approuve ta proposition 3

  2. D’accord pour le non cumul des mandats. Mais ce qu’il faudrait aussi c’est le non renouvellement des mandats (1 fois seulement).
    Pour la Présidence de la République, 1 mandat de 7 ans, non renouvelable.
    Responsabilisation des élus : entièrement d’accord. (Actuellement tous les candidats font des promesses qui ne les engagent pas)
    Fiscalisation des indemnités : entièrement d’accord
    Augmentation des élus : je trouve que les rémunérations des élus sont correctes, même dans les communes
    Compétences des élus : la, il y a vraiment un problème, même et surtout dans les petites communes. Pour se présenter aux Municipales, aux législatives, les candidats devraient suivre une formation d’au moins 150 heures, avec un certificat de compétence sanctionnant le suivi de formation (Formation gratuite). Formations assurées par les Cours de comptes régionales.
    Fusion des départements dans les régions : oui. Mais obligation de réduire des postes dans le fonctionnement (mutualisation)
    Permettre de rapprochement et la fusion à terme des communes : tout à fait d’accord. La taille d’une commune bien administrée (services publiques de qualité) devrait tourner autour de 1500 à 3000 hab.
    Mais il faut revoir les communautés de communes : plus il y a de communes, moins il y a d’efficacité et les grosses communes prévalent par rapport aux petites (Réduire le nombre de vice-présidences qui sont aujourd’hui des récompenses politiques -tant de vice-présidence par nombre d’habitant), ne doivent pas entraîner d’augmentation de salariés communaux, élection des conseillers communautaires selon leurs compétences…
    Réduire les indemnités des Présidents et Vice-présidents des communauté de communes, d’au moins 20%.
    Créer parallèlement aux communautés de commune, un comité de suivi et consultatif de citoyens et experts qui peuvent éventuellement s’opposer au vote d’une résolution ou d’un contrat dès lors qu’ils ont réuni en leur sein 75% d’opinion favorable.
    Supprimer les cantons et les élections cantonales
    Inciter le regroupement de région en Pôles stratégiques ; économie, indistrialisation, formation professionnelle, aménagement du territoire, environnement
    Renforcer le rôle des Cour des comptes régionales (Avis avant tout investissement dans une commune ou communauté de communes, avec emprunt, pour tout :montant supérieur à 1Md€)
    Pour tout élu (Maire en activité, Conseiller général, député) non réélu ou ne pouvant être réélu (cumul de 2 mandats) indemnités de précarité équivalente à 6 mois d’indemnités pour leur permettre de se recaser sans perte de pouvoir d’achat. (Financement par les économies sur les indemnités des élus des communautés de commune)
    Obligation de déclaration de patrimoine pour toute personne se présentant à une élection. Cette déclaration de patrimoine est publique. Elle concerne le foyer, les intérêts dans une entreprise ou un conseil d’administration.
    Obligation de déclaration d’un CV pour tout candidat à une élection
    Pour les Maires de plus de 5000 hab, pour les Présidentes de communautés de commune, pour les députées, ayant au moins deux enfants, possibilité de prendre un congé parental d’engagement politique, de 6 ans, non indemnisé, mais obligation de réembauche avec grille de salaire actualisée et maintien du poste.
    Je ne suis pas pour regrouper toutes les élections ensemble. Car dans ce cas on réduit les contre pouvoirs, et les sanctions électorales en cours de mandat. En supprimant les cantonnales, et les départements ont a déjà des élections en moins. Par contre, on pourrait faire en même temps, l’élection du Président de la République et les députés européens. Ce qui apporterait une cohérence dans la défense et la représentation des intérêts du pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :