LE PARTI RADICAL A BESOIN DE RAMA YADE POUR PORTER LE FLAMBEAU DES VALEURS RÉPUBLICAINES


La Présidence du Parti Radical est vacante depuis la démission de Jean-Louis-Borloo pour des raisons de santé et nous ne pouvons que le regretter tout en lui souhaitant de guérir et de profiter des siens, de sa famille et de ses proches.

Il faut reconnaître que le Parti radical manque de visibilité alors que la campagne électorale par les européennes a commencé. Il ne faut pas s’en étonner quand on voit le titre UDI-MODEM-L’ALTERNATIVE. Pourquoi le MODEM, pourquoi l’ALTERNATIVE, alors que les autres composantes de l’UDI n’apparaissent plus dans le titre, alors que l’UDI seule aurait dû suffire, car c’est bien cette réunion du centre qui devrait créer l’alternative ou plutôt le changement que nous espérons tous.

Le Parti radical a besoin d’un porteur de flambeau, d’un champion pour défendre nos valeurs. C’est bien ce que fait la Statue de la Liberté à New York. Rama Yade pLibertéeut la rendre vivante et bien présente en France.

Rama Yade est déjà Présidente de la Fédération de l’Ile de France du Parti Radical. Elle est maintenant candidate à la Présidence du Parti Radical. Elle a déjà le soutien de 50 Présidents de Fédérations. Elle a eu le courage de prendre des décisions difficiles pour sa carrière en privilégiant des valeurs qui sont les nôtres. Je ne connais pas d’exemple comparable en ce moment en France où la démission en politique n’existe plus.

Je suis persuadé qu’elle sera élue car il n’y a pas d’autres candidats qui puissent avoir le même impact médiatique en ce moment déterminant pour l’avenir de la France et de l’Europe.

J’espère qu’elle saura résister aux lobbys et aux mauvaises habitudes du monde politique qui ne sait que décider et gouverner entre « amis ». J’espère qu’elle saura s’entourer de femmes et d’hommes de bons sens et novateurs dans leur domaine de compétence. Le passé peut servir à construire l’avenir à condition de s’en souvenir et de tirer les leçons de nos erreurs. Notre pays a besoin de sortir du marigot des affaires et des extrêmes qui n’expriment que la rancoeur, la jalousie et le refus sans proposer des solutions porteuses d’avenir.

Il faut savoir passer la main à une nouvelle génération qui saura faire rêver et enthousiasmer les foules pour des valeurs de progrès. Il ne s’agit pas d’une question d’âge, mais bien d’une approche nouvelle de la société où liberté, égalité, fraternité, riment avec responsabilité, respect et générosité.

photo(3)La lumière de vérité est souvent devant nous. Il faut avoir le courage de la regarder en face. Les radicaux qui passent régulièrement la porte du siège de la Place de Valois peuvent lire sur le fronton de la porte « Parti Républicain Radical et Radical Socialiste ». Les radicaux sont des héritiers et des gardiens privilégiés de la pensée humaniste. Ils peuvent être à l’origine d’un bipartisme pondéré de la vie politique française et européenne qui permette d’avancer sur les grands dossiers de société.

Olivier Badelon

Publicités

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :