Profession de foi pour la Présidence de la Commission des Affaires Sociales du Parti Radical


Olivier Badelon, le 23 Septembre 2013

Admirateur depuis l’enfance du courage, de l’honnêteté et de l’esprit visionnaire du Général de Gaulle  qui a permis la création de la Sécurité Sociale, j’ai rejoint le parti Radical pour défendre les valeurs républicaines : Liberté, Égalité, Fraternité sont possibles à condition qu’elles riment avec responsabilité et égalité en droits et en devoirs.

C’est avec cet idéal que j’ai conduit une réflexion politique engagée depuis plus de 30 ans, en mettant en pratique mes idées dans ma pratique personnelle : Chirurgien hospitalier à plein temps pendant plus de 20 ans, puis à mi-temps et installé en libéral à Paris, j’ai un pied dans les deux mondes de la Santé, ce qui me permet d’être accessible pour tous.

Ce travail de réflexion concerne mon domaine de compétence, la Santé, mais aussi la famille, le monde du travail depuis l’école jusqu’à la retraite, la reconnaissance des femmes et la défense des enfants.

Vous pouvez consulter mon CV et mes écrits sur www.societedavenir.com, www.lecercle.lesechos.fr, www.parisradical.fr, ainsi que sur Linkedin et Facebook.

J’ai participé à de nombreux congrès scientifiques où la parole est comptée et le temps laissé à la discussion, ce qui manque à la majorité des réunions politiques.

C’est cette expérience que je voudrai vous proposer en prenant la direction de la Commission des Affaires Sociales, et je voudrai y rajouter dans l’intitulé, de la Santé du Parti Radical, Santé qu’il ne faut pas oublier comme cela a été fait dans l’organigramme du contre-gouvernement de l’UDI.

En tant que candidat, je voudrai faire participer les radicaux en nous ouvrant à l’ensemble de la population, c’est à dire à tous nos électeurs potentiels.

Les responsabilités de cette commission sont prioritaires pour nos concitoyens. Les propositions que nous ferons ensemble peuvent être déterminantes pour les élections à venir. Elles doivent être défendues par toutes les catégories sociales et professionnelles, avec eux et non contre eux. Le rôle des soignants peut être déterminant dans les élections à venir à condition de les faire participer.

Pour cela, il ne faut pas se limiter à quelques réunions qui déboucheront sur des rapports qui n’iront pas plus loin que ceux du Conseil Economique et Social, et aux Mardis de Valois dont les sujets passionnants sont annoncés au dernier moment à des heures où la population active est au travail avec forcément une audience limitée même si elle est éclairée.

Si vous me donnez la responsabilité de cette Commission, j’aurai besoin de vous tous pour organiser de véritables réunions dans 4 régions symboliques de France, sur 2 demi-journées, de préférence le samedi après-midi et le dimanche matin avec un dîner de travail le samedi soir et un cocktail de départ le dimanche midi, par exemple le Nord et la Normandie (Valenciennes?), le Centre et le Sud (Marseille, Lyon, Montpellier?) en Janvier, la Bretagne et le Sud-Ouest (Nantes, Rennes, Toulouse?) en Février et l’Ile de France (Paris?) début Mars, juste avant les Municipales, puis l’Alsace (Strasbourg ?) début Mai avec une ouverture sur l’Europe avant les Européennes, en choisissant à chaque fois les mêmes thèmes prioritaires sélectionnés au plus tard début Décembre, avec éventuellement des variantes en fonction du contexte régional, et à chaque fois avec des participants locaux différents.

L’organisation de ces réunions devra être faite localement en évitant les discours qui ne mènent à rien, sous la forme de communications courtes de 3 à 5 minutes, écrites à l’avance et sélectionnées par les responsables régionaux au plus tard un mois avant chaque réunion.

Ces communications seront regroupées par thèmes avec une discussion ouverte menée par les élus locaux qui pourront montrer à cette occasion leur intérêt pour des sujets d’intérêt général et leur empathie pour leurs concitoyens.

Les textes des communications et des propositions seront publiés sur internet sur le site du Parti Radical.

Encore une fois, je ne pourrai pas mener ce programme sans vous en si peu de temps. J’aurai besoin de toutes les bonnes volontés, notamment dans l’évènementiel et internet, et pour aider les responsables régionaux en faisant jouer toutes vos relations.

Le temps est à l’action. L’avenir de notre société est en jeu.

Publicités

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :