La crise ukrainienne était prévisible


La Russie faisait partie de l’Europe de l’Atlantique à l’Oural bien avant que De Gaulle l’exprime à la face du Monde. Les cartes anciennes le montrent bien.

Je suis persuadé que l’Europe est entièrement responsable de ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine en lui ouvrant la porte car elle a fait le jeu des USA dans la compétition économique qu’ils mènent avec la Russie depuis que Poutine a chassé les conseillers américains qu’Eltsine avait fait rentrer en échange de l’aide financière de la Banque mondiale. 

Les germes de la Deuxième guerre mondiale étaient dans l’isolement économique de l’Allemagne par les vainqueurs de la Première. 

La crise des Frégates était un coup de semonce à ce qui se passe aujourd’hui. Les interventions de François Hollande sont d’autant plus ridicules aujourd’hui qu’il a été hier le jouet de ce jeu d’influence qui risque de nous mener à la catastrophe.

Ceux qui entretiennent cette « guerre froide » avec la Russie sont les mêmes que ceux qui gardent la Turquie dans l’OTAN alors qu’elle occupe une partie de l’Ile de Chypre, territoire grec donc européen, sans que cela provoque les gesticulations de nos politiques et leurs sanctions.

Pourquoi tant de différence dans le jeu politique géostratégique ?

Ne nous trompons pas d’ennemi car l’Histoire a tendance à se répéter.

N’oublions pas que les USA ne sont pas entrés en guerre contre l’Allemagne dès la première confrontation mais seulement quand leur propre intérêt économique et leur propre territoire a été touché.

N’oublions pas que le pacte sino-russe d’aujourd’hui pourrait ressembler au pacte germano-soviétique d’hier. Il suffit de comparer les deux rives de l’Amour pour le comprendre, du côté russe une étendue immense et quasi-déserte, du côté chinois des villes qui poussent comme des champignons.

L’Allemagne nazie a surtout été vaincue, toute proportion gardée, avec les armes américaines et le sang des Russes.

Le communisme soviétique n’existe plus et les USA mènent une guerre économique contre la Russie en se servant de l’OTAN comme paravent. 

Les peuples russes nous ressemblent et c’est bien notre civilisation qui est en jeu car elle ne survivrait pas à une troisième guerre mondiale.

Depuis le début de son histoire l’Ukraine est un mélange de population autour de Kiev qui est son centre historique et aussi le berceau de la Russie impériale; polonais, autrichiens, roumains et turcs envahissant la périphérie au gré des migrations et se disputant entre eux de façon souvent sanglante, avec des excès récents aux côtés de l’Allemagne nazie.

Les cosaques qui ont été les fers de lance des tzars ont été massacrés par les soviétiques qui craignaient leur puissance et L’Union soviétique a été une chappe de plomb éliminant avec les élites toute velléité d’indépendance. 

La création de l’Ukraine moderne par la volonté des Occidentaux qui ont voulu amputer la Russie d’une partie de son territoire porte en elle les germes de la discorde avec des frontières qui ne tiennent pas compte des populations, un peu comme les états africains qui ont été créés par les puissances coloniales en séparant des peuples tribaux selon des longitudes et des latitudes.

Il est évident que la Russie ne peut pas se passer de la Crimée, en particulier de Sébastopol qui est la base de sa flotte en Méditerranée, en face de la Turquie, héritière de l’Empire ottoman.

Il est évident que la Russie ne peut pas accepter l’installation des fusées nucléaires à ses frontières, une véritable affaire cubaine à l’envers. 

Autant d’évidences qui méritent d’être rappelées pour comprendre.

En fait c’est une toute autre politique dont la France et l’Europe ont besoin.

C’est tout le contraire des sanctions qui ont montré leur inefficacité et qui ne font qu’aggraver le fossé qui nous sépare avec des conséquences économiques qui touchent seulement les populations de part et d’autre.

Si j’avais le pouvoir de le faire je commencerais par supprimer toutes les sanctions économiques et je chercherais à multiplier les échanges commerciaux, culturels et scientifiques, en particulier dans le domaine médical et sanitaire. 

La coopération spatiale a bien montré son efficacité et elle mériterait d’être augmentée avec des objectifs communs pour développer des stations autour de la terre, mais aussi pour participer à la conquête de la Lune et de Mars.

Ces échanges devraient aussi concerner les personnes avec l’attribution plus facile des visas, et pourquoi pas leur suppression, aussi bien pour les Russes que les Ukrainiens, ce qui permettrait de rééquilibrer l’immigration venue du continent africain et du Proche-Orient. 

La réussite de l’assimilation des Russes en France lors de la révolution soviétique pourrait se reproduire avec des personnes de toutes conditions, dont la culture orthodoxe est très proche de notre culture judéo-chrétienne. 

Je suis persuadé que la France peut avoir un rôle majeur, de part ses liens historiques aussi bien avec les USA que la Russie, en étant un vrai trait d’union pour recréer des alliances indispensables à la survie de notre civilisation.

Pour cela il est essentiel qu’elle reprenne son indépendance et son libre-arbitre vis à vis des USA, tout en restant un allié privilégié, c’est-à-dire en faisant ce que le Général de Gaulle avait fait, sortir complètement de l’OTAN qui n’a plus de raison d’exister depuis la chute du mur de Berlin et de la chute du communisme soviétique.

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :