LA FOLIE DU COVID-19


La pandémie de COVID-19 est un tsunami qui a déferlé sur le Monde avec une médiatisation et des conséquences économiques sans commune mesure avec la dangerosité du virus.
C’est mon impression qui n’élimine pas toutes les précautions essentielles que nous aurions dû prendre depuis le début, c’est-à-dire les règles basiques d’hygiène pour toute la population, l’isolement et la protection des personnes les plus fragiles, la mise en alerte de catastrophe de notre système de soins en particulier des hôpitaux pour soigner les détresses respiratoires.
C’est ce que je pense et ce que j’ai écrit sur les réseaux car la porte des médias est presque fermée à tous ceux qui pensent différemment.
J’ai même insisté aussi bien dans mes écrits que dans ma pratique courante sur la nécessité impérieuse de vacciner le plus grand nombre contre la grippe saisonnière depuis le mois de janvier, afin d’éviter d’embouteiller nos hôpitaux avant l’arrivée de la pandémie virale qui me paraissait inévitable.
C’est pourquoi j’ai réagi contre la déclaration d’Agnès Buzyn qui a voulu rassurer en affirmant qu’il n’y avait aucun danger pour la France, tout en rapatriant les français de Wuhan sous la lumière des projecteurs médiatiques et sans organiser le moindre contrôle à l’arrivée de nos aéroports, principales portes d’entrée des voyageurs internationaux.
Ce qui n’a pas été fait immédiatement au bon moment devient inutile par la suite!
Malheureusement nos pouvoirs publics réagissent avec retard en commençant par Xi Jinping et son gouvernement qui ont cherché à cacher l’épidémie puis à isoler des villes et des régions entières, avec une efficacité toute relative, contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire, jusqu’à mettre en exergue l’exemple chinois et pourquoi pas son système communiste autoritaire, jusqu’à celle de Trump qui ferme son pays alors que le virus est déjà rentré chez lui depuis longtemps.
Il faut peut-être y voir une certaine paranoïa propre aux politiciens qui vivent dans un coup d’État permanent et qui se voient confrontés à un virus sans traitement qui peuvent les toucher mieux que n’importe quel attentat.
La jeunesse d’Emmanuel Macron devrait le protéger de cette paranoïa mais pas de celle de son entourage.
C’est bien ce que font aussi les gouvernements européens les uns après les autres, car il est évident que le COVD-19 est déjà partout.
Ce qui se passe en Italie ne peut que se passer en France mais nos systèmes de santé sont différents, avec un parc hospitalier qui est encore très performant en France malgré la paupérisation organisée depuis longtemps et il faut espérer qu’il soit suffisamment efficace.
Personnellement je pense qu’au stade où nous en sommes, les mesures de quarantaine de la population ne servent à rien, même pas à ralentir la contamination car le virus est déjà partout.
Il fallait protéger les personnes âgées dès la phase 1 et continuer à le faire mais pour les autres il serait préférable que le maximum de personnes soient contaminées, en particulier les plus jeunes , enfants et adultes en activité car ils ne seront pas malades ou feront surtout des formes bénignes, et ils pourront soigner au mieux ceux qui en ont vraiment besoin en continuant à faire fonctionner notre pays qui en a bien besoin après les samedis des « gilets jaunes », les grèves contre la Réforme des retraites.
Ce serait en fait revenir à ce qui se faisait dans l’indifférence générale l’année dernière pour la grippe saisonnière qui a été particulièrement meurtrière.
Il est évident que nous devons tous être dans l’action pour soigner au mieux mais il faudra avoir le courage et l’honnêteté politique de faire l’analyse de la chaîne de décision et des mesures à prendre quand la vague de la pandémie sera passée.
Cette analyse aurait dû être faite bien en amont, au moment de l’épidémie de Sida, de la « vache folle », des pandémies de grippes qui se sont succédés sans impact sur la population au vu du pourcentage de vaccinés en particulier en France.
La coordination au niveau européen est une utopie dans l’instant car chaque pays va réagir en fonction de ses habitudes et de son électorat, mais il faudra réagir par une véritable coopération aussi bien dans la recherche scientifique et la fabrication de vaccins efficaces, que dans l’éducation de nos populations pour respecter les règles d’hygiène de base, sans oublier la guerre contre les mégots de cigarettes, et l’obligation de la vaccination quand elle existe pour se protéger soi-même mais aussi et surtout les autres.

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :