Le Conseil scientifique du COVID-19 devrait avoir un devoir de réserve


Le Conseil scientifique participe directement à la cacophonie ambiante en s’exprimant en dehors de la parole du Président de la République qui l’a réuni pour le conseiller.

Il est vrai que les avis de ce Conseil scientifique ont été publiés lors du confinement, probablement pour décharger la responsabilité du gouvernement dans la tenue du premier tour des élections municipales, à la veille de la fermeture des écoles.

Il est troublant de voir son président, le Professeur Jean-François Delfraissy, s’exprimer à la télévision comme si c’était lui qui avait le pouvoir de décision.

C’est malheureusement la déviance habituelle des personnes à qui l’on donne un pouvoir qu’ils n’ont pas et qui veulent en user vis à vis des autres.

Olivier Véran, Ministre de la Santé, a encore aggravé cette situation en réservant plusieurs fois ses propres décisions aux avis de ce Conseil comme si il voulait se déchargeait lui même de toute responsabilité.

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :