COVID-19 : fléau incendiaire du Monde ou opportunité de construire un avenir ensemble


Capture d’écran . 2020-05-08 à 18.18.37

Dr Olivier Badelon – en réaction à un article publié ce jour dans Le Point.

La crise sanitaire et économique provoquée par le COVID-19 n’est rien à côté de ce que pourrait être un conflit ouvert entre la Chine et les États Unis d’Amérique qui ne pourrait qu’être mondial avec probablement une alliance dans un premier temps des Chinois et des Russes, comme l’a été l’alliance temporaire d’Hitler avec Staline, et une alliance naturelle quasi-forcée des Américains avec les Européens et les Orientaux, les Africains étant partagés entre les trois pôles d’influence, dépendants avant tout de la conquête de leur territoire pour leurs richesses naturelles, mais prêts à profiter de la chute des civilisations occidentales qui serait ensuite inéluctable pour faire éclater leur bulle démographique.

Certains pourraient voir dans ce conflit mondial le meilleur moyen de résoudre l’équation de la démographie et de l’écologie en favorisant les entreprises multinationales qui rêvent d’une gouvernance mondiale, à la condition que l’humanité puisse survivre.

Plutôt que de faire de la fiction sur les alliances possibles et les conséquences effroyables que pourraient provoquer l’égo des politiciens au pouvoir, je préfère réfléchir et travailler pour un avenir complètement différent où les valeurs de l’humanisme judéo-chrétien pourraient rejoindre la sagesse de Confucius, de Bouddha, des peuples aborigènes et indiens, qui se retrouvent tous autour du respect des autres et de la nature qui nous héberge et nous nourrit, avec un juste équilibre que nous devrions construire et entretenir en permanence pour le salut et l’avenir de l’humanité.

J’imagine que cela peut vous faire sourire mais je suis persuadé que tout est une affaire d’équilibre.

Mon père m’avait expliqué quand j’étais enfant que les raisons ayant favorisé la popularité d’Hitler en Allemagne et sa folie conquérante, étaient l’isolement et la frustration des Allemands provoqués par les dommages de guerre et leurs difficultés d’exporter leur production de façon pacifique.

C’est bien ce que les USA ont risqué de provoquer avec leur conflit larvé avec l’Union soviétique et maintenant avec la Russie, en manipulant l’Ukraine dans une volonté d’indépendance soutenue par les européens alors que la Crimée a une importance géopolitique vitale face à la Turquie.

C’est avec cet état d’esprit que je me suis adressé un jour à une personne très importante de l’Ambassade des USA alors que nous étions tous les deux invités à L’Ambassade de Russie pour leur fête nationale. Il m’a demandé ce que je faisais là. Je lui ai répondu : et vous ? J’en ai profité pour lui demander pourquoi les USA continuaient leur politique agressive vis à vis de la Russie alors qu’ils avaient des origines et des cultures communes, en dehors du communisme qui avait été malheureusement une erreur de l’Histoire.

Il m’a souri et il m’a répondu qu’il fallait avoir un partage équitable. Je lui ai répondu qu’il fallait que ce partage soit raisonnable.

Il ne faudrait pas reproduire ce scénario mortifère avec la Chine qui a besoin de vivre en équilibre avec le reste du Monde.

Il y a deux façons d’aborder la responsabilité de chacun et l’équilibre à construire pour la stabilité du Monde à venir.

D’une part l’attitude à avoir vis à vis des pandémies qui demande avant tout une solidarité mondiale, d’autre part l’indépendance des partenaires économiques en particulier dans les produits vitaux, dont les produits médicaux font partie.

Le faux-procès qui est fait à la Chine à l’occasion de la pandémie de COVID-19, avec des réclamations d’indemnisation est une erreur fondamentale, d’autant plus inadaptée que l’exemple du confinement imposé à la chinoise aura peut-être plus d’effets délétères que le COVID-19 lui-même.

Quelle que soit l’origine du COVID-19, venant de la chauve-souris ou d’un laboratoire, qu’il soit naturel ou fabriqué avec des intentions plus ou moins avouables, il faudrait profiter de cette occasion pour envoyer une mission internationale, non pas nommée par l’OMS dont la neutralité a été mise en question, mais constituée par des scientifiques reconnus désignés par tous les pays volontaires, sans censure politique du pays visité.

Cette mission est encore possible en Chine à condition de permettre une enquête transparente sur le terrain sans censure politique.

Demain, elle devra être prête pour aller n’importe où, à l’apparition d’une maladie inexpliquée et potentiellement contagieuse.

La pénurie de masques et la dépendance de notre pays vis à vis de la Chine dans la fabrication des médicaments de base est révélatrice du déséquilibre mondial dont la Chine a simplement été bénéficiaire car elle a malheureusement été organisée par nos propres gouvernements depuis des décennies, en multipliant les taxes sur le travail et les entreprises sous prétexte de nourrir par les impôts un appareil administratif et politique qui gangrène notre société,  sous prétexte de financer un système social très généreux mais incontrôlé ou incontrôlable ce qui revient au même, à moins que, et c’est encore plus grave, que ce système social leur permette de calmer la population pour leur faire accepter le reste. C’est ce que j’ai déjà appelé une forme d’esclavagisme socialo-communiste sous une forme pseudo-libérale incontrôlée car irresponsable.

Je ne suis qu’un médecin mais je pense avoir plus de bon sens que bien des politiques qui nous gouvernent.

J’ai toujours été scandalisé par les voyages présidentiels où ministériels qui permettent de conclure des accords commerciaux, véritables trophées utilisés à des fins électorales, soi-disant faits pour soutenir notre économie et éviter le chômage, alors qu’à long terme, c’est tout l’inverse puisque ils sont le plus souvent liés à un transfert de savoir et de technologie, en particulier dans les accords avec la Chine.

Je voudrais vous rapporter un exemple parmi d’autres, qui est bien éloigné des laboratoires de virologie, des centrales atomiques, des trains à grande vitesse, des avions ou des automobiles,….

Un de mes amis exploite une forêt de chênes et il était très inquiet des conséquences du Brexit car les Anglais étaient ses premiers clients pour construire leurs maisons avec du bois de qualité, alors que les entrepreneurs français préfèrent des bois de moindre qualité pour des raisons de coût. Le Brexit venait encore aggraver la concurrence des Chinois qui achetaient depuis plusieurs années les bois de qualité en grande quantité comme ils le font en Afrique. En plus, j’espère que vous êtes bien assis; devinez à qui est destiné ce bois de chêne qui est transporté en Chine pour être étuvé et préparé pour la construction ? Et bien ce bois est revendu aux Anglais et aux Européens qui en ont besoin en refaisant le chemin inverse toujours par bateau, polluant en plus la planète.

Il est évident que les impôts et les taxes imposées aux entreprises françaises sont responsables de notre propre déclin.

Il est vital de changer le système tout en sachant que c’est une véritable révolution car il faut soit diminuer les impôts soit imposer des taxes à l’importation, ce qui avait été proposé avec la TVA sociale. Peut-être faudrait-il trouver un juste milieu!

Ce qui est vrai pour la France, l’est également pour tous les autres pays commerçant avec la Chine, en sachant que la Chine a un marché intérieur énorme, comme l’est celui du marché intérieur nord-américain.

Cependant, il est évident que ce juste équilibre intérieur et extérieur ne pourra exister que si le peuple chinois fait lui-même sa révolution intérieure, car le régime politique en place ne pourra pas accepter un tel équilibre.

La Chine est une puissance séculaire qui a été trompée par le communisme instrumentalisé dans la conquête du pouvoir, comme l’ont été la Russie et les pays qu’elle a soutenus dans leur guerre d’indépendance. Elle a en plus laissé se développer en son sein un capitalisme sauvage lié au pouvoir tout en gardant la main sur le peuple grâce à un contrôle totalitaire de sa population.

Cela est d’autant plus important que nous sommes tous menacés par l’installation sournoise de régimes totalitaires à l’occasion des crises sociales et économiques qui peuvent être provoquées ou découler de guerres armées, ou économiques, et cette fois-ci virale.

La facilité avec laquelle les Français ont accepté le confinement, comme les Chinois avant eux, mais aussi bien d’autres ne peut que faire réfléchir.

La réussite du déconfinement de part le Monde sera un aperçu de notre avenir possible.

Il faudra tout faire pour partager les valeurs et les idéaux humanistes pour que la balance penche du bon côté.

www.lepoint.fr/tiny/1-2374655

 

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :