Un nouvel avenir pour l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches


Monsieur le Président de la République,

L’annonce de la fermeture de l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches est une maladresse de plus à un moment où le manque de lits hospitaliers adaptés a été mise en évidence de façon criante par la pandémie du COVID-19.

Cet Hôpital a une histoire exemplaire. Construit avant la deuxième guerre mondiale, il a été destiné au départ pour les malades atteints de la poliomyélite à une époque où la vaccination n’existait pas.

Il est devenu un centre exceptionnel de traumatologie sous l’impulsion du Professeur Robert Judet qui est devenu chef du service de chirurgie orthopédique en 1956, formant de nombreux élèves qui sont devenus ensuite les fleurons de cette spécialité.

Les activités de cet hôpital se sont modifiées avec le temps avec une diminution importante de la traumatologie avec la ceinture de sécurité et le départ forcé de Robert Judet, avec une activité de plus en plus importante de rééducation et un transfert progressif des activités chirurgicales vers l’hôpital Ambroise Paré à Boulogne-Billancourt pour des raisons d’optimisation des équipes médicales.

La fermeture de cet hôpital est programmée depuis longtemps avec un projet de construction à Boulogne-Billancourt, pourtant l’Hôpital Georges Pompidou n’est pas si loin, mais il y a plus de terrain disponible à Garches avec peut-être un projet immobilier plus rentable.

La décision de la construction d’un nouvel hôpital se fait bien en amont avec des considérations économiques et politiques, où l’administration a la décision finale, mais pas seulement, car les « patrons » des services concernés qui font l’objet de déménagements et de réorganisations de services ont une influence très importante. C’est bien ce qui s’est passé pour l’Hôpital Robert Debré et l’Hôpital Georges Pompidou.

Dans le cas présent la pandémie du COVID-19 devrait faire réfléchir car les hôpitaux les plus récents ne sont pas adaptés à la prise en charge des maladies contagieuses dangereuses.

En effet, il est quasiment impossible de créer des flux différents pour des raisons architecturales.

Les hôpitaux pavillonnaires sont à l’évidence beaucoup mieux adaptés pour organiser des activités variables dans le temps et ayant besoin d’être isolées des autres, pour ne pas être obligé d’arrêter complètement les autres activités comme ce qui s’est passé au début de la pandémie de COVID-19 avec des conséquences sanitaires qui pourraient être encore plus importantes que la lutte contre ce virus qui finalement, même si il était inconnu et très inquiétant, n’a pas décimé la population.

La réhabilitation de l’Hôpital Raymond Poincaré mériterait d’être remise en avant en profitant de sa structure pavillonnaire qui est idéale pour lutter contre les maladies contagieuses avec des circuits indépendants et une organisation fluide qui permettrait de changer complètement d’un jour à l’autre les pathologies prises en charge en fonction des besoins, avec dans l’année courante en l’absence d’épidémie, d’autres activités, en particulier des services de rééducation et de prise en charge des handicapés lourds car nous manquons encore de lits pour eux en Ile de France.

À cette occasion, cet hôpital pourrait prendre le nom de Robert Judet. Je ne crois pas que Raymond Poincaré qui a été Président de la République pendant la première guerre mondiale se retourne dans sa tombe en laissant sa place à un médecin qui a mérité notre reconnaissance, ancien héros de la deuxième guerre mondiale qui a soigné au péril de sa vie les blessés de la Résistance.

Dr Olivier Badelon

Le 12 Novembre 2020

Lettre envoyé ce jour par Email à Emmanuel Macron, notre Président de la République

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :