10 propositions prioritaires pour 2012


En politique, les idées n’appartiennent à personne car elles sont le plus souvent l’expression d’une évolution générale, par contre elles touchent le plus grand nombre quand elles sont appliquées. Je voudrai vous soumettre les 10 propositions qui me paraissent prioritaires dans la réflexion que nous devons avoir pour 2012.

 1-    La crise politique est une crise de compétence et de responsabilité : un seul mandat à la fois, non renouvelable, pour éviter la cumulation des pouvoirs et le clientélisme, tout en intéressant tous les citoyens en particulier les femmes. Cela suppose une juste rémunération et une imposition comme tous les citoyens.

2-    Simplification et harmonisation au niveau européen des lois et règlements qui devraient être compréhensibles afin d’encadrer et orienter notre vie en favorisant la responsabilité des individus et des groupes professionnels, au lieu de multiplier les contrôles et les interdits qui sont un véritable carcan.

3-    Diminution des dépenses de fonctionnement de l’État au bénéfice des services publics sur le terrain; fusion des départements dans les régions en France tout en regroupant les municipalités avec des pouvoirs étendus; organisation des ministères régaliens au niveau européen.

4-    Du travail pour tous – L’Etat providence est une erreur qui mène à l’assistanat, alors que chacun devrait pouvoir travailler pour rendre service à la collectivité en fonction de ses compétences: valorisation du travail manuel, service civil obligatoire pour tous, ouverture du marché du travail en bonifiant le temps partiel, priorité aux plus âgés dans les administrations, utilisation de l’expérience des plus anciens pour l’enseignement et la prévention ; suppression de la taxe sur les salaires et taxation des systèmes qui remplacent les relations humaines; lutte accrue contre le travail non déclaré.

5-    Simplification de la fiscalité personnelle pour relancer la consommation avec une imposition proportionnelle de tous les revenus qui ne devrait pas dépasser les 30%, avec éventuellement une rééquilibration en fonction du niveau de vie; déduction encore améliorée des dons aux associations et fondations d’intérêt général; suppression de l’ISF avec interdiction d’usage des Fondations à titre personnel et redistribution des richesses au moment des successions en protégeant l’instrument de travail.

6-    Valorisation de la famille, solution la plus naturelle et la plus économique pour permettre le renouvellement des générations et la prise en charge de la dépendance, meilleur relais pour l’intégration des cultures et la réussite professionnelle : déduction de toutes ses dépenses de personnel de maison comme une entreprise, récompense des parents de familles nombreuses jusqu’à la fin de leur vie.

7-    Protection des femmes lors du divorce et attribution d’une retraite complète, surtout si elles se consacrent en priorité à leurs enfants.

8-    Priorité des acquisitions de base à l’École, du français écrit et parlé, du calcul, de l’histoire et de la géographie, d’un anglais usuel, avec au minimum un Certificat d’Études de qualité pour tous et une amélioration de l’apprentissage au lieu du Baccalauréat qui est un leurre.

9-    Garantie de l’accès aux soins des plus démunis par une libéralisation du privé qui permettrait de décharger le service public à condition qu’il soit privilégié sur le plan quantitatif et qualitatif, avec une participation minimale  obligatoire de tous les soignants à son fonctionnement.

10-Amélioration des transports pour régler la pénurie de logements dans les grandes villes avec l’attribution de concessions aux compagnies privées pour mettre en concurrence le public et garantir un vrai service minimum.

Je vous remercie de réagir à ces propositions.

Bien à vous

par Olivier Badelon, sur Facebook : jeudi 25 août 2011, 11:17

et sur http://www.parisradical.fr

Publicités

Une Réponse vers “10 propositions prioritaires pour 2012”

  1. DE LANOUVELLE BRIGITTE Réponse 23 novembre 2011 à 19 h 40 min

    Ces propositions sont interessantes! La 6 sur la valorisation de la famille me parait indispensable;
    A mon sens, etre femme au foyer avec enfants est un vrai metier;
    ne pourrait on pas envisager un salaire pour la femme au foyer , lorsque celle ci fait le travail du personnel de maison, de la nounou, qu’elle elève et accompagne ses enfants, s’investit dans leurs etudes, leurs ecoles etc…. ?

    afin que toutes les femmes aient vraiment le choix de travailler chez elles ou à l’exterieur?
    qu’elles aient droit à une retraite si elles consacrent leur vie à élever des enfants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :